Ces fiches de synthèse n'ont pas valeur de conseil juridique.

ABCdaire du particulier

FISSURE

Définition

Désigne de façon générale toute fente visible affectant la surface d'une maçonnerie, d'un enduit, d'un dallage ou d'un appareil sanitaire.

Lorsque l'on constate la présence d'une fissure dans une maçonnerie, il faut toujours déterminer la cause de sa formation, et son évolution probable.

Certaines fissures n'ont qu'un inconvénient bénin bien qu'elles demandent un traitement, et peuvent vite être stabilisées : fissures de retrait des matériaux lors du séchage (enduits, ragréage, plâtre, etc), ou de mouvement différentiel à la jonction de deux matériaux de nature différente (par ex. bois/brique). Ces fissures ne concernent pas la structure du bâti.

D'autres fissures peuvent en revanche, être le résultat d’un désordre affectant la structure du bâti ou le sol. Elles deviennent sérieuses lorsqu'elles portent atteintes à l’étanchéité à l’eau ou à l’air des murs (fissures pénétrantes laissant passer l'eau de pluie à travers un mur extérieur).

Plus graves encore sont les fissures qui traduisent un affaissement des fondations, ou des mouvements du sol (tassement différentiel).

 

La première chose à faire en présence de fissures est de vérifier si elles sont apparues lors de la réalisation et n'ont jamais évolué ou, si, au contraire, elles évoluent. Il est opportun  de mettre sous observation leur évolution. La pause de témoins est alors conseillée. Elle permet de suivre l’évolution ou la stabilisation de la fissure.

Si une fissure apparaît sur la structure, il faut rechercher rapidement les causes de ce désordre et faire appel à un expert.

Selon la taille, la gravité, la rapidité de l’évolution, un expert de la construction pourra établir un diagnostic structurel et/ou géo-technique (études du sol).

 

Conseils des caue

Avant l’apparition de fissure :

Faites appel aux services techniques de votre mairie pour savoir s’il y a des préconisations particulières concernant la nature des sols de votre parcelle.

Faites établir systématiquement pour toute construction ou extension une étude de sol accompagnée d’un certain nombre de sondages qui apportent une meilleure connaissance du terrain et qui permettent de déterminer le type de fondation envisagée pour la construction.

Assurez-vous de respecter ou de faire respecter par l’entreprise les DTU (documents techniques unifiés) qui servent à rappeler les règles de l’art et les bonnes pratiques de construction (respecter les temps de séchage des matériaux, prendre en compte les dilatations, les méthodes de pause conseillées par les fabricants des différents matériaux, etc.).

 

Après l’apparition de fissure :

Si vous êtes en phase de chantier ou après travaux, signalez immédiatement l’apparition de fissure à l’entreprise qui a réalisé les travaux. Vous avez un délai de un an après la livraison (année de parfait achèvement) pour contester toute malfaçon ou désordre. Après cette période, il faut faire appel à l’assurance habitation.

 

Dans tous les cas, il est conseillé de faire une déclaration de sinistre à sa compagnie d’assurance.

 

Questions/réponses

Réglementation

Consulter le PLU de votre commune et le PPR s’il existe.

fiches complémentaires:

+ ASSURANCE DOMMAGE OUVRAGE
http://www.archi.fr/URCAUE-IDF/abcdaire/fiche272.php
+ ASSURANCE RESPONSABILITE
http://www.archi.fr/URCAUE-IDF/abcdaire/fiche315.php
+ GARANTIE DECENNALE
http://www.archi.fr/URCAUE-IDF/abcdaire/fiche271.php

plus d'infos

> www.argiles.fr/
Repérer si le site se trouve sur une zone concernée par le phénomène d'argiles gonflantes. Ce site permet, dans les départements qui en sont dotés, d'obtenir les cartes d'exposition commune par commune.
> www.igc-versailles.fr/
L'Inspection Générale des Carrières Yvelines, Essonne, Val d’Oise :
> www.brgm.fr/
Consulter en amont les cartes géologiques, même si celles-ci ne sauraient remplacer une étude de sol. Le BRGM est chargé par le Ministère de l'Écologie et du Développement durable de cartographier le risque « argiles gonflantes ».
 
 
Les coordonnées des CAUE d'Ile-de-France sont accessibles sur la page contact du site URCAUE : http://www.archi.fr/URCAUE-IDF/divers/contacts.php